Bilan de la participation de l’UNBM au colloque REIACTIS

L’UNBM a présenté un « poster » lors du congrès de Lausanne de l’association REIACTIS,
les 10, 11 et 12 février derniers.

REIACTIS, c’est quoi ?

C’est un réseau d’étude international sur l’âge, la citoyenneté et l’intégration socioéconomique,  qui a vocation de rassembler les chercheurs en sciences sociales travaillant sur la thématique du vieillissement.

REIACTIS porte des projets d’étude, des journées d’échanges internationales et plus généralement soutient le développement de la recherche dans le domaine du vieillissement. REIACTIS favorise le partage de connaissances entre chercheurs juniors et seniors. L’association vient de lancer une plateforme informatique de partage de connaissances en gérontologie, mettant à disposition de tous des contenus de recherche.

Le thème des rencontres de 2016 était celui de l’empowerment, le pouvoir d’agir que les personnes vieillissantes peuvent maintenir, perdre ou acquérir au long de leur trajectoire de vie.

Plus de 100 communications, présentées par des chercheurs de 20 pays (en particulier Québec), sont difficiles à résumer.

Quelques traits marquants cependant pour vous donner envie d’aller plus loin :

– Beaucoup d’analyses à partir d’expériences concrètes, comme le projet « quartiers solidaires » de l’association Senectute en Suisse, qui montre les conditions de développement d’une meilleure intégration des séniors dans la communauté.

Des études qui :

– Approfondissent les concepts d’inégalité, de précarité…

– Précisent les conditions qui facilitent l’émergence d’une participation à la citoyenneté, tentent de préciser les conditions d’expression du pouvoir des âgés, comme la participation, la compétence, l’estime de soi, la conscience critique.

– Présentent des échelles de mesure comme l’indice de précarité, une échelle de solitude…

– L’intérêt du modèle de développement humain de Fougeyrollas, basé sur les capacités, qui permet d’analyser l’empowerment avec les concepts de Ressources (tout ce que l’individu juge utile à son activité, pas forcément ce que la société juge utile) Compétences (facteurs de conversion appropriés) et Activité  (pouvoir d’agir, capacité d’agir). Cette réflexion met en lumière l’importance de l’apprentissage et de la pédagogie auprès des personnes âgées.

 

Ces journées REIACTIS étaient couplées avec le congrès du réseau francophone des Villes Amies des Ainés (VAA) qui compte actuellement 54 membres.

Les débats entre chercheurs de REIACTIS et acteurs de terrain responsables de la mise en place de ce réseau VAA trouvaient tout naturellement leur place dans les questions de l’empowement des individus et du lien avec le pouvoir politique.