Journée d’étude « Société inclusive : Une utopie réaliste ? » : présentation de 2 initiatives

La vie sociale des personnes vivant avec une maladie neuro-évolutive est rapidement fragilisée par la maladie : peur du regard de l’autre, de la stigmatisation, insécurité liée à la perte des repères spatio-temporels.

Dans ce contexte, le tissu social est déterminant, et c’est tout l’enjeu de la société inclusive : avec des citoyens sensibilisés et un environnement adapté, les malades peuvent vivre plus longtemps chez eux, dans leur quartier et leur cadre familier, et vivre mieux.

C’est pourquoi l’Union des Bistrot Mémoire, à l’initiative du projet COLINE, vous convie, le 30 avril prochain, à une réflexion partagée autour d’un panel d’expériences contribuant à promouvoir une société plus inclusive pour les personnes vivant avec des troubles cognitifs.

Informations et inscriptions Journée Etude

Dans l’attente de cette journée, nous vous proposons de découvrir quelques-unes des initiatives qui seront présentées lors de cette manifestation : 

Rencontre intergénérationnelle au collège – Municipalité de Mons en Baroeul

La bibliothèque de Mons en Barœul propose chaque année à des collégiens un projet en partenariat avec un Accueil de jour. Le projet se déroule en 3 étapes :

En cours, les élèves étudient la Bande Dessinée « La tête en l’air » de Paco Roca. À travers cette lecture, ils abordent avec les enseignants la question de la mémoire, du souvenir et de l’autobiographie qui est à leur programme.

Dans un deuxième temps, la directrice de la bibliothèque intervient en classe avec un professionnel de santé et un agent de l’Accueil de jour. Cette étape est essentielle et répond à un objectif d’information et de sensibilisation sur la question de la maladie d’Alzheimer. En effet, les collégiens ont souvent une connaissance très partielle ou erronée de la maladie et de son évolution. Il s’agit alors de répondre à leurs nombreuses questions et de leur donner des conseils pour aborder sereinement la rencontre qui suivra.

Enfin, les collégiens rencontrent les résidents de l’Accueil de jour et font connaissance autour de portraits croisés (qu’est-ce que j’aime ? je n’aime pas ? quel est mon meilleur souvenir ?). L’objectif est bien entendu de ne jamais les mettre en difficulté et de permettre un échange autour de thèmes partagés. Grâce à cette méthodologie, collégiens et résidents se parlent facilement, se racontent, rient ensemble et se rencontrent vraiment. Le 30 avril prochain, un.e représentant.e de la ville de Mons en Baroeul viendra présenter ce beau projet intergénérationnel ainsi que ses perspectives de développement

« Mon copilote » pour des trajets en bonne compagnie !

« Mon Copilote » est une Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale qui a pour but de faciliter la mobilité des personnes âgées et des personnes en situation de handicap grâce au partage de trajets solidaires. Une plateforme en ligne met en lien le pilote à mobilité réduite avec un copilote disponible pour partager son trajet ou son temps libre. Les trajets peuvent se faire en transports en communs, voiture, avion, et même à pied.

À l’origine du projet, Anne Keisser a voulu simplifier les déplacements de sa sœur Caroline, en situation de handicap mental. En 2016, elle crée la plateforme « Handivalise ». L’idée est d’ouvrir « le monde du handicap » au « monde valide » grâce aux technologies collaboratives. En 2018, Handivalise devient Mon Copilote afin d’ouvrir le service aux personnes âgées et de valoriser la personne accompagnée qui devient alors « le pilote » du trajet.

Aujourd’hui, Mon Copilote propose ce service sur des trajets longs partout en France pour partir en vacances, et sur des trajets quotidiens sur 4  territoires : Clermont-Ferrand, Pau, Melun-Sénart, Essonne.

Nous aurons le plaisir d’accueillir Anne Keisser le jeudi 30 avril à la Maison des Canaux !

 

A propos de Union Bistrot Mémoire