« Des visites culturelles pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs proches »

Parmi les personnes qui participent aux séances de Bistrot Mémoire, un faible nombre continue à pratiquer des activités et loisirs culturels. Ce constat fait écho au rapport du Sénat de juillet 2017, qui pointait des lacunes persistantes pour les personnes en situation de handicap face à l’offre culturelle en France. Soutenu par Malakoff Humanis, le projet vise ainsi à favoriser l’accès à l’offre culturelle de proximité pour des personnes vivant avec des troubles de la mémoire et leurs proches. Depuis septembre 2019, 12 Bistrots Mémoire organisent des visites au sein d’établissements culturels partenaires, soucieux de susciter l’envie de retourner visiter un musée ou une exposition.

Les objectifs

Améliorer la qualité de vie

Lorsque les troubles de la mémoire apparaissent, les repères sont bouleversés et les priorités remises en question. Les activités culturelles sont souvent laissées de côté au profit de la prise en charge médicale et de la réorganisation du quotidien. Pourtant, ces activités stimulent les capacités cognitives des personnes malades, évitent le repli sur soi et contribuent à préserver la qualité des relations au sein des familles.

Adapter l’accueil au sein des établissements culturels

« Les personnes malades vont-elles être intéressées par les œuvres ? Vont-elles comprendre ce que j’explique ? Comment dois-je adapter ma pratique ? » Pour répondre à ce type de questions, les médiateurs et guides culturels ont participé à un temps de sensibilisation proposé par les équipes des Bistrots Mémoire, leur permettant de mieux comprendre les troubles cognitifs et de savoir réagir en conséquence. Ces temps de sensibilisation visent plus globalement à réfléchir aux modalités d’accueil des personnes malades au sein de l’établissement culturel.

Les Bistrots impliqués

  • Plestin les Grève/Plouaret
  • Saint Julien de Concelles
  • Arpaq – Quimper
  • Chinon
  • Rennes
  • Tours
  • Janzé
  • Sens
  • Vern sur Seiche
  • Nevers
  • Frossay
  • St Quentin Fallavier

Que s’est-il passé dans les territoires : 3 exemples

Saint Julien de Concelles – Musée du Vignoble Nantais (44)

Le Bistrot Mémoire a permis à 14 personnes, malades et aidants, de visiter le Musée du Vignoble et découvrir l’histoire d’un terroir et les savoir-faire des vignerons. Les guides bénévoles ainsi que le personnel administratif du musée ont participé à un temps de formation assurée par la psychologue du Bistrot Mémoire.

Quimper – Musée des Beaux Arts (29)

Le Bistrot Mémoire et le Musée des Beaux Arts de Quimper se sont associés pour faire découvrir de façon adaptée la peinture bretonne à travers les époques. 20 personnes malades et aidants ont participé aux visites. En amont, les 2 médiatrices culturelles du musée ont été formées par l’équipe du Bistrot Mémoire.

Sens – Musée de Sens (86)

Le Bistrot Mémoire du Sénonais et le Musée de Sens ont proposé une visite des Trésors de la Cathédrale et de la section des Beaux-arts à des personnes touchées par des troubles de la mémoire et leurs aidants. 6 personnes malades accompagnées d’un de leurs proches ont participé. Des adaptations très concrètes ont pu être testées permettant d’améliorer durablement l’accueil des personnes vivant avec des troubles cognitifs.

Avec le soutien de

ENVIE DE PARTICIPER ?

Engagez-vous à nos côtés