Nouveau cap pour la lutte contre l’isolement des personnes âgées

L’État s’engage pour lutter durablement contre l’isolement des personnes âgées

Les acteurs de Monalisa, au niveau national comme territorial, ont initié ensemble une démarche commune de prévention et de lutte contre l’isolement social des personnes âgées. Cette démarche inspire aujourd’hui une politique publique de long terme : En effet, le gouvernement s’est engagé à faire de la lutte contre l’isolement social des personnes âgées une priorité de sa stratégie de prévention de la perte d’autonomie. Il compte en confier l’animation à la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie). Les conférences départementales des financeurs devraient disposer d’un axe spécifique « lutte contre l’isolement ». L’intégration de Monalisa dans le droit commun représente un succès et devrait permettre de lutter encore plus efficacement contre l’isolement social.

L’arrêt de l’équipe nationale MONALISA

L’intégration de la lutte contre l’isolement des personnes âgées aux missions de la CNSA entraine le départ de l’équipe salariée en juillet 2020. Mais ce départ ne signifie pas la fin de l’association. En effet, la mobilisation est aujourd’hui portée par de nombreux acteurs expérimentés et bénéficie d’une dynamique très positive de coopérations territoriales et d’équipes citoyennes. La gouvernance de Monalisa travaille aujourd’hui avec la CNSA sur les conditions de la transition. Dans cette perspective, l’association met en place un plan de continuité permettant d’assurer les grandes fonctions de l’association jusqu’en mars 2021.

A propos de Union Bistrot Mémoire