Vers des communautés inclusives pour tous : retour sur le séminaire EFID 2016

Retour sur le séminaire, intitulé « Échange de pratiques et développement d’indicateurs pour évaluer le changement ».

10 et 11 mai 2016

« Pendant deux jours ce sont 35 projets primés par EFID (European Foundation’s Initiative on Dementia) et leurs représentants qui ont pu échanger leurs pratiques et imaginer de nouvelles collaborations pour créer un réseau européen de « Dementia Friendly Communities ». Et même si avec Irène Sipos nous avons parlé anglais pendant 2 jours, nous allons essayer de traduire au mieux cette dénomination en français « acceptable »  dans notre culture. En effet, le collectif soutenu par EFID vise à promouvoir des « villes amies des déments ». Mais autant dementia est accepté par nos voisins anglophones, autant « dément » est péjoratif dans la communauté francophone, et française.

Alors c’est en unissant nos propositions avec les vôtres, puis en les soumettant aux oreilles critiques des habitants de ces villes qui se veulent plus accueillantes pour tous, dont les personnes atteintes de troubles de la mémoire, que nous pourrons faire de Rennes, et d’autres communautés, des villes et territoires  inclusifs, non seulement des villes amies des aînés mais aussi amies de ceux qui, parmi les aînés souffrent des maladies les plus stigmatisantes.

C’est bien parce que le projet du Bistrot Mémoire de Rennes contribue à transformer l’image de cette maladie et les représentations que la société peut véhiculer qu’il a été reconnu et primé par EFID en 2012. Ce fut le point de départ d’une nouvelle aventure de partage avec d’abord 9 autres projets européens primés en 2012, puis depuis 2015 avec 10 autres récompensés en 2014.

Au-delà d’un séminaire à Dublin où Irène Sipos participait en 2015, EFID a soutenu 6 visites et partenariats permettant de s’inspirer mutuellement et renforcer les initiatives. Et là encore le Bistrot Mémoire de Rennes a été retenu. Ceci a permis le voyage d’étude de 9 membres du Bistrot Mémoire en septembre à Bruxelles et Amsterdam, séjour incluant une personne souffrant de troubles de la mémoire et son conjoint aidant.

Notre participation à ce nouveau workshop Brugeois, organisé par EFID enrichit encore la créativité et les perspectives. Bruges, où le projet Foton qui nous avait alors beaucoup impressionné, fut primé en 2012, nous a permis de comprendre comment une ville a sensibilisé tous les acteurs locaux pour accueillir ses résidents permanents comme ses touristes, inconditionnellement, avec le logo du « nœud au mouchoir, symbolique de « se rappeler ».

Parmi les perspectives proches, citons cette journée du 4 septembre « Move for dementia » initiée par les allemands d’Enger qui nous avaient invités à présenter les Bistrot Mémoire chez eux en 2014. Il s’agit de proposer, le 4 septembre prochain, dans un maximum de lieux, des actions plaisantes à partager ensemble sur un territoire : une randonnée, une course à pied, un concert, un pique-nique … afin de continuer à changer le regard sur ces personnes et leurs troubles.  A nos idées donc …

Nous poursuivons la rencontre de ces partenaires pour inspirer nos projets locaux, notamment à Stockport fin juin pour l’événement créé par Young Dementia UK. Certains malades étaient présents à Bruges et ont fait la preuve, s’il fallait encore la faire, de l’importance de la parole des malades. C’est donc à nous de créer les conditions favorables à leur participation citoyenne. Il nous reste à le matérialiser partout le plus souvent possible et tout au long de l’année. C’est ce à quoi nous allons nous employer, à Rennes et à travers le réseau des Bistrots Mémoire de l’UNBM. »

Pour plus d’informations : http://www.efid.info

Ecrit par : Isabelle Donnio. Co-fondatrice du Bistrot Mémoire de Rennes. Membre du CA de l’UNBM