Visioconférence au Bistrot Mémoire du Pays de Vitré : échange avec Chloë Prioux-Hamayon, psychologue

Échange avec Chloë Prioux-Hamayon, psychologue des Bistrots Mémoire du Pays de Vitré qui a animé un premier Bistrot Mémoire virtuel il y a quelques jours.

-Quel logiciel as-tu utilisé ?

Miscrosoft Teams : pas de limite de temps, facile d’utilisation, les participants n’ont qu’à cliquer sur le lien reçu et laisser s’ouvrir le navigateur. Pas de mot de passe à entrer. 

-Combien de personnes ont participé à ce premier Bistrot Mémoire virtuel ?

Un petit groupe (aidants, aidé, bénévoles, psychologue) mais un BM virtuel à 6 c’est déjà pas mal ! Je me demande comment pourrait s’organiser/se passer une séance avec un nombre plus important… sans doute moins facilitateur pour les échanges et pour la logistique. 

– Les participants ont-ils eu des difficultés à rejoindre la visio ?

Non cela a été assez simple. Je ne sais pas si d’autres participants auraient souhaité rejoindre la réunion sans y parvenir mais je n’ai pas eu de retour en ce sens par la suite. 

– Avaient-ils déjà fait des visio auparavant ?

Oui, dans le cadre familial, mais aussi avec d’autres dispositifs (le café des aidants)

– De quoi avez-vous discuté et pendant combien de temps ?

De la situation sanitaire, des contraintes associées, de l’appréhension vis-a-vis de l’évolution, de l’impact (le ressenti d’isolement, le sentiment d’immobilité physique et psychique, le manque de liens), des activités investies actuellement par chacun, des partages de lectures… nous n’avions pas prévu de thème. Pendant un peu plus d’1h30.

– Les échanges étaient-ils plutôt faciles ou au contraire poussifs ?

Faciles ! Les participants rebondissaient très aisément aux propos des uns et des autres, quitte à parler en même temps. L’animation n’est pas aisée pour le psychologue qui doit rappeler régulièrement la consigne : laisser un petit laps de temps avant de prendre la parole, sous peine de ne plus se comprendre si chacun intervient en même temps.

– Les participants étaient-ils à l’aise ?

Au démarrage j’ai noté quelques réserves. Le fait que les participants se connaissent peu a nourri les appréhensions. De plus, la rencontre virtuelle peut s’avérer impressionnante, d’autant qu’en cas de prise de parole, la camera s’active et diffuse l’image de celui qui parle sur les écrans des autres. Rapidement les craintes se sont dissipées pour laisser place à des conversations enjouées dans lesquelles pouvaient s’entendre le plaisir d’être en relation, d’être connectés. 

– Thématiser une séance en visio te parait-il envisageable ?

Oui je pense que c’est possible et c’est notre intention ! Notre prochaine proposition de BM en Visio est programmée au lundi 1er Mars. Ce sera un BM “jeunes” autour de la thématique “Quels répits possibles” ?

– Et faire intervenir quelqu’un comme c’est le cas habituellement en Bistrot Mémoire ?

C’est à essayer, sous un format « exposé » puis un second temps d’échanges et de questions/ réponses. 

– Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à un.e psychologue de Bistrot Mémoire qui organiserait sa première visio ?

De ne pas avoir d’attentes particulières. C’est une proposition dont les personnes vont se saisir, ou non, mais c’est une bonne chose de permettre cet espace de rencontre. A l’instar de la clinique du Bistrot Mémoire et de son cadre en mouvement, il y a là tout à inventer.

Laisser la rencontre se faire, avec son nombre de participants -peu ou trop-, avec ses bugs informatiques, et son lot d’échanges bienveillants. 

Avoir sous le coude 2 ou 3 anecdotes, informations ou faits d’actualités pour se rassurer et relancer les échanges si besoin. Une collègue m’a également conseillé d’être en binôme derrière la caméra, psychologue et bénévole. Je ne l’ai pas appliqué pour ce premier essai mais j’envisage de le mettre en pratique pour les prochains BM virtuels. Cette organisation permet de mieux gérer la logistique informatique (participants qui ne parviennent pas à se connecter…) tout en restant disponible pour l’échange. Cela permet aussi de se relayer dans la “mise en lien” entre les participants. 

 

A propos de Union Bistrot Mémoire